La création de patron

Le patron est la genèse de toute pièce, son architecture. Chaque type de qualité a son type de patronage. Le patronage suivra à une prise de mesure précise et exhaustive.

Les patrons Grande Mesure sont faits à la main, l’exécution et la validation d’un patron se segmentent en 4 étapes de base soit le tracé, la mise en volume (coupe et mise forme), l’essayage et la correction.

À l’étape du tracé, on dessine indépendamment les pièces du modèle ce qui permet d’aller très loin dans l’ajustement et de traiter chaque partie du corps de manière très précise. Dans cette technique, on utilise des règles de proportion influencées par les volumes du corps et les volumes stylistiques de base recherches pour la conformation du sujet pour qui est effectué le patron, une combinaison de tracés à main levée et d’outils de mesure sont utilisés afin d’obtenir le plus grand degré de précision possible.

La mise en volume ou coupe du modèle est une étape complexe qui requiert une solide expérience. Le patron est tracé sur la matière utilisée et marqué pour affirmer les aplombs de la pièce. Il est par la suite assemblé à la main donc modelé. Une grande partie du travail s’effectue aussi au pressage où certains endroits de la pièce seront galbés ou résorbés pour obtenir la tombée désirée. Cette étape marie le tracé et la matière.

L’essayage du modèle ou de la base de patron permettra de draper directement le modèle sur le sujet et d’effectuer les correctifs de manière précise pour bien adapter le modèle aux différents angles du corps.

Suivront les corrections; le modèle mis en volume sera remis à plat. Les modifications seront apportées directement sur étoffe ou sur papier. S’il s’agit d’une base, le style sera effectué par la suite, s’il s’agit d’un style, les corrections suivront à la coupe finale du modèle.

Entre ressenti, esthétisme et mathématique, le patronage d’une pièce est un procédé régi par des méthodes de base traditionnelles, mais également propre à l’artiste qui dessine.